Le site propose un questionnaire portant sur 5 domaines d’intervention : les ventes et la relation client ; l’offre et la relation avec les partenaires ; l’organisation interne et les collaborateurs ; la stratégie ; les compétences et la formation. Après ce test de positionnement de 10 minutes, le site suggère des pistes d’amélioration, fournit des conseils pour y parvenir et présente des exemples de bonnes pratiques, notamment sous forme de vidéos de témoignages.

Beaucoup de chefs d’entreprise de TPE PME croient encore que la révolution numérique ne les concerne pas directement* ; d’autres voudraient se lancer mais ne savent pas comment s’y prendre. Conscient de l’urgence, le Medef agit en mettant ce premier outil de diagnostic numérique à la disposition de toutes les entreprises afin d’accélérer la transformation numérique de l’économie française.

Le Medef a fait du numérique l’une de ses grandes priorités pour les années à venir. En plus de ses nombreuses actions de sensibilisation et de pédagogie (notamment l’Université du numérique ou les délégations de chefs d’entreprise conduites par Pierre Gattaz au CES de Las Vegas et dans la Silicon Valley), il poursuit la mission « Ambassadeur du numérique » auprès des écosystèmes numériques du monde entier. Celle-ci entrera prochainement dans sa seconde phase avec l’organisation de « learning expeditions ».

Pour Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président délégué du Medef : « Le Medef se bat pour que les entreprises évoluent dans un cadre fiscal et réglementaire favorable, mais la compétitivité ne se joue pas que sur les coûts. La transformation numérique de notre économie doit être la préoccupation de tous. »

Pour Christian Poyau, président de la commission Transformation numérique du Medef : « Beaucoup trop d’entreprises, en particulier parmi nos TPE et PME, restent en marge des bouleversements numériques en cours. Par cet outil concret et gratuit, nous voulons faire bouger les choses. »

* Moins d’1 chef d’entreprise sur 3 juge le sujet de la transition numérique « stratégique ou essentiel pour son entreprise » (Source : 10e vague de l’enquête de l’Observatoire Social de l’Entreprise CESI IPSOS LE FIGARO, publiée le 9 mai 2016)