Instruments de défense commerciaux, plan Juncker, Espagne et Portugal, Theresa May, Brexit, Frank Walter Steinmeier, France…

Renforcement des instruments de défense commerciaux : accord espéré pour la fin de l’année

Le 11 novembre, les ministres du Commerce ont examiné la proposition de modernisation des instruments de défense commerciale de l’UE. Ils espèrent un accord avant fin 2016. Ils ont également acté la nouvelle méthodologie antidumping proposée par la Commission. Dans ce nouveau cadre, le statut d’économie de marché ne serait accordé à aucun pays. La procédure antidumping serait « neutre » et pourrait s’appliquer à tous les membres de l’OMC.

Plan Juncker : la Commission veut mieux impliquer les autorités locales et régionales

Devant la commission parlementaire Marché intérieur, le 9 novembre, le vice-président de la Commission Jyrki Katainen, a critiqué les Etats membres qui refusent d’utiliser le FEIS parce qu’ils récusent les financements privés. Il considère plus facile de travailler avec les autorités locales et régionales, plus ouvertes et capables de combiner les différents fonds qui leur sont proposés.

Espagne et Portugal : les eurodéputés s’opposent à la suspension des fonds structurels

Le 8 novembre, deux commissions parlementaires ont appelé la Commission à renoncer à la suspension des fonds structurels. Bien que cette mesure soit exigée par la procédure de déficit excessif lancée contre les deux pays, les eurodéputés considèrent que « la politique de cohésion ne peut pas être utilisée comme un bâton pour les dispositions du pacte budgétaire ».

Theresa May revendique un gouvernement « univoquement et sans honte » pro-entreprises

Devant l’association des maires britanniques, le 14 novembre, Theresa May a dit vouloir faire du Royaume-Uni un champion et un exemple. Elle annonce une nouvelle stratégie industrielle pour assurer que chaque travailleur puisse profiter des opportunités offertes par la mondialisation. Pour elle, les entreprises font partie de la solution et non du problème pour conduire le changement social partout dans le monde. Son ambition : faire du Royaume-Uni le lieu le plus attractif en dehors de l’UE :

https://www.gov.uk/government/speeches/pm-speech-to-the-lord-mayors-banquet-14-november-2016

Brexit : vers un opt-in des Britanniques dans Europol ?

Malgré le Brexit annoncé, le Royaume-Uni pourrait confirmer sa participation à Europol et à la coopération policière. Brandon Lewis, secrétaire d’état à la police, constate qu’Europol fournit des services précieux au Royaume-Uni et qu’un opt-in permettrait de maintenir l’accès actuel à l’agence, jusqu’à la sortie de l’Union, aidant à garantir la sécurité des citoyens britanniques. Pour rappel, le commissaire britannique, Julian King, est chargé de l’Union pour la sécurité.

Le social-démocrate Frank Walter Steinmeier, futur président allemand

Le 14 novembre, la coalition gouvernementale allemande a désigné son chef de la diplomatie Frank- Walter Steinmeier pour devenir le prochain président du pays. Le candidat du SPD devrait donc être élu le 12 février 2017 par le Parlement. La fonction présidentielle est honorifique mais le président est une figure morale importante garante des institutions.

France : un déficit public à 2,9 % du PIB en 2017 et de 3,1 % en 2018 selon la Commission

Pour la Commission, à politique égale, la France respectera son engagement de passer sous les 3 % en 2017, mais devra faire de nouveaux efforts ou réformes pour maintenir le cap en 2018. La loi de Finances 2016 en discussion a reporté à 2018 le coût de mesures nouvelles et anticipé des recettes.

La Commission rend son verdict : la France respecte « globalement » les règles européennes

La Commission a publié le 17 novembre son bilan de la zone euro. Elle distingue les pays qui risquent de ne pas satisfaire aux règles budgétaires européennes : Italie, Espagne, Portugal, Belgique, Finlande, Slovénie, Chypre and Lituanie. La France figure avec l’Irlande, Malte, la Lettonie et l’Autriche dans les « globalement conformes ». Seuls cinq pays sont totalement en règle : Allemagne, Estonie, Pays-Bas, Slovaquie et Luxembourg. La Grèce n’est pas classée.